Sortir à
Saint-Quentin-en-Yvelines
Accueil / Plateau rock avec Shake shake go, Gunwood...

Plateau rock avec Shake shake go, Gunwood...

Laissez-vous tenter par ce plateau folk-rock à La Batterie mené par 3 groupes de talent! Dans un voyage aux mélodies envoûtantes, Gunwood vous proposera un retour aux sources du blues moderne et Louis Arlette vous enchantera grâce à sa voix hypnotisante et ses chansons à textes. Le 16 juin à La Batterie.
Le Drag & Drop d'image n'est pas pris en charge par votre navigateur, mais vous pouvez toujours télécharger via ce champ de saisie :
thumbnail.png

Concert (folk - rock)

Le groupe franco-gallois revient sur le devant de la scène après deux ans d’absence et plus de 6 000 albums vendus ! Né sur les bancs de l’université en 2013, Shake Shake Go se fait connaître avec son single England Skies. Le groupe fête son grand retour avec un nouvel album, prévu pour le printemps 2018. L’album a été réalisé par Marc Le Goff et mixé/mastérisé par Damien Bolo de C2C. L’oeuvre célèbre le temps jeune, celui qui passe trop vite : le temps de la danse et des rires. La charismatique chanteuse Poppy Jones rend à la synth-pop son âme celte.

GUNWOOD

Ces trois gars loin de toutes nostalgie sont nés à la bonne époque puisque le son des années 90 est passé sur leurs racines et si bluegrass, folk ou blues constitue la base de leurs influences, ils ne sont pas privées d’écouter « Rage Against the Machine » ou « Radiohead ». Il y aurait la tentation d’enfermer Gunwood dans certain cliché comme une figuration virtuelle dans le film de John Boorman « Delivrance » ou plus récemment un featuring dans celui de Felix Van Groeningen « Alabama Monroe », ce serait oublier qu’ils ont trop de musique en eux pour se laisser mettre en cage, et s’ils sont prêts à enflammer les scènes du monde entier c’est bien à côté de chez nous qu’ils évoluent et qu’ils affûtent leurs armes (basse batterie guitares et plus si affinités).

LOUIS ARLETTE (DUO)

Louis Arlette. Un nom un peu rétro. Ce n’est pas le moindre des paradoxes de cet artiste pourtant d’une modernité folle. Un enfant de son époque qui l’assume en sortant des sentiers battus. Il revendique le fait d’appartenir à la famille de la chanson Française puisqu’il chante en français, mais il revendique aussi son originalité. Le premier album de Louis Arlette laisse le parfum d’un essai transformé. On navigue en eaux claires entre Rock, Pop, Indus et chanson française. Ses mélodies envoûtantes et sa production intense, profonde et novatrice pourraient bien le révéler au grand public. Louis Arlette, une chanson française différente.
 

Samedi 16 juin à partir de 20h30
Salle debout
La Batterie à Guyancourt


Vos commentaires