Sortir à
Saint-Quentin-en-Yvelines
Accueil / Saint-Quentin se souvient de la Grande Guerre

Saint-Quentin se souvient de la Grande Guerre

Le cycle des commémorations nationales et internationales du centenaire de la Première Guerre mondiale a débuté en 2014. Voici les événements saint-quentinois à ne pas manquer. 
Le Drag & Drop d'image n'est pas pris en charge par votre navigateur, mais vous pouvez toujours télécharger via ce champ de saisie :
Guyancourt dans la Grande Guerre

14-18 c’était terrible ! Non, ce ne sont pas des parents qui parlent de l’adolescence difficile de leur enfant. C’est un constat.
Le premier conflit mondial, communément appelé La Grande Guerre, a fait des ravages. Et il faut s’en souvenir. Pour honorer les disparus et les gueules cassées, mais, surtout, pour tirer des leçons.

Écrivez l’histoire et retrouvez « Gueule d’ange » !

À cette fin, les Archives départementales, situées à Montigny-le-Bretonneux, vous invitent à participer à l’écriture de l’histoire locale, en rejoignant le Wiki créé pour l’occasion (Plateforme collaborative : wiki1418.yvelines.fr. ). Vous pourrez également, si vous le souhaitez, retrouver votre ancêtre mobilisé.  

Les Archives lancent aussi, ce mois-ci, un jeu-concours sur le thème de la Première Guerre MondialeIntitulé Gueule d’ange, il  vous amènera à retracer le destin d’un poilu yvelinois pendant la Grande Guerre.
Le but ? Trouver qui se cache derrière le casque de gueule d’ange. Pour découvrir le jeu dès sa mise en ligne, inscrivez-vous en cliquant ici.

Pour tout savoir, c’est par là

Blog, expos, sélection documentaire, lectures théâtralisées, projection… La Bibliothèque universitaire de Saint-Quentin-en-Yvelines, propose jusqu’au 31 janvier une pléiade d’événements tous plus intéressants les uns que les autres.

Et on n’oubliera pas non plus l’exposition proposée par la ville de Guyancourt.
Elle relate l’histoire de la ville pendant cette période sombre.  À visiter jusqu’au 14 décembre.

Vous pouvez également prendre date dès maintenant : Godefroy Ségal mettra en scène des jeunes guyancourtois dans le spectacle Tu n'en reviendras pas, présenté à la Ferme de Bel-Ebat les 30 et 31 mai.

Nicolas Gervais


Vos commentaires