Sortir à
Saint-Quentin-en-Yvelines
Accueil / Zoom sur les temps forts de la Merise

Zoom sur les temps forts de la Merise

Les dates de la saison de La Merise, à Trappes ont presque toutes été dévoilées... découvrez-les ici, avec comme temps fort le concert des Magic System, le samedi 15 octobre à 20h30. Au programme, tubes imparables aux sonorités africaines, R&B et électros mêlés à l'énergie débordante du groupe réputé pour mettre l'ambiance.
Le Drag & Drop d'image n'est pas pris en charge par votre navigateur, mais vous pouvez toujours télécharger via ce champ de saisie :
Visuel des Magic System

La Merise rouvre ses portes et pour cette première partie de saison, elle a décidé de frapper un grand coup. Après trois ans d’absence des scènes internationales, le quatuor abidjanais Magic System fera son grand retour avec un nouvel album Radio Afrika, rendez-vous le samedi 15 octobre, à 20h30 à Trappes. De quoi ambiancer votre soirée !

Impro, musique et danse hip-hop

Avant, Déclic Théâtre aura réchauffé les lieux, le samedi 8 octobre à 20h30, avec son deuxième round d’Impro family sur le thème Conflit(s) de génération(s)Différentes générations de joueurs venus de tous les horizons vont se retrouver autour de la patinoire pour taper le bœuf en toute convivialité et dans les valeurs si chères à la compagnie : liberté, égalité, fraternité, improviser !
En novembre
(le samedi 12), La Merise fera notamment la part belle aux musiciens, amateurs ou pros, en organisant un tremplin musical 
« Faites des groupes
» réservés aux musiciens trappistes. 
Huit à 10 groupes seront sélectionnés. A l’issue de cette fête, le public pourra voter pour son groupe « trapp’artiste » préféré pendant une semaine. L’artiste ou le groupe qui sera le plus plébiscité sera invité à se produire en première partie d’un concert sur la saison 2017-2018.
Début décembre, (le vendredi 2 à 20h30), la compagnie Black Blanc Beur reviendra également aux sources de sa création en présentant Inside, un conte philosophique hip-hop, dont elle a le secret. L’humour et la dérision sont des ingrédients essentiels à la chorégraphie qui permettent une légèreté de ton, une fantaisie nécessaire face à un sujet aussi dur que la drogue.
Dans Inside, c’est à partir de détails bien réels, de personnages à la fonction sociale définie que l’acte de transformation de l’artiste opère un décalage qui est source de poésie.

Ballet jonglé ou création théâtrale

Pour le début de l’année 2017, La Merise misera sur l’originalité et la grâce. Le samedi 14 janvier à 20h30, découvrez le ballet jonglé 4x4 Ephemeral architectures de Sean Gandini, qui a reçu la palme d’or du Festival International du Mime de Londres 2015. Une performance qui allie l’art du jonglage, la danse avec une précision mathématique et un sens de l’élégance à nuls autres pareils.
Enfin, la création théâtrale investira littéralement la salle trappiste avec Dérive 1 & 2 (triptyque) de la Compagnie Nagananda , le jeudi 19 janvier à 19h. Dans ce processus, chaque épisode fait écho à notre monde contemporain et à son actualité.
Dérive permet de dire et peut être de poser des actes sur la barbarie des guerres d’aujourd’hui. Sortir du déni, comprendre et ouvrir les yeux sur les vagues de migrants fuyant la guerre d’une part, les bébés congelés par leurs mères d’autre part. Tendre à faire de nous des citoyens et citoyennes conscients, lucides et responsables.

David Canova

 


Vos commentaires