Sortir à
Saint-Quentin-en-Yvelines
Accueil / Pour l'amour de l'humour

Pour l'amour de l'humour

Vous êtes fan d’humour ? Alors vous serez servi cette saison à Saint-Quentin-en-Yvelines. Petit tour d’horizon du KioSQ, non exhaustif.
Le Drag & Drop d'image n'est pas pris en charge par votre navigateur, mais vous pouvez toujours télécharger via ce champ de saisie :
Visuel de Nawell Madani

C’est la Ferme de Bel-Ébat, à Guyancourt qui donnera des airs à cette saison humoristique saint-quentinoise avec Des étoiles et des idiots
la nouvelle création des Fouteurs de joie, qui sera programmée le samedi 1er octobre.
Rire et chanson, la formule a fait ses preuves et elle sera également déclinée le jeudi 17 novembre au Scarabée, à La Verrière, avec Les Banquettes Arrières, un trio de chanteuses déjantées.

One men/women shows

Si vous préférez les comiques plus mordants, c’est au Prisme, à Élancourt qu’il faudra être le vendredi 7 octobre pour applaudir le spectacle de Sophia Aram
Moins politiques mais plus noires, le samedi 12 novembre, les saillies de Jérémy Ferrari feront suite au spectacle du youtuber Norman, le samedi 15 octobre et annonceront la longue série d’humoristes qui se produiront à Montigny-les-Bretonneux aux cours de la saison.
Ben et ses déclinaisons absurdes le mardi 15 novembre, la tchatche irrésistible de la belge Nawell Madani le samedi 4 février, le faux machisme exacerbé de Olivier de Benoist, samedi 14 mars, ou encore la déjantée Nora Hamzawi le mardi 2 mai...il y en aura pour tous les goûts !
Y compris pour les fans d’imitations qui seront servis avec Didier Gustin le samedi 25 février et Marc-Antoine le Bret le mardi 28.
Et pour conjuguer érudition et humour, vous ne manquerez pas  Fabrice Luchini et moi, par Olivier Sauton, le samedi 13 mai au Prisme.

L’humour mis en pièces

L’humour se déclinera aussi au théâtre, avec, par exemple, Le Mensonge, une pièce de Florian Zeller, mise en scène par Bernard Murat avec Pierre Arditi et Évelyne Bouix.
Un spectacle qui ouvrira la saison humoristique samedi 24 septembre, à Montigny, et qui sera suivi par Représailles, le dimanche 9 octobre, avec Michel Sardou et Marie-Anne Chazel
Le Prisme déclinera également la formule théâtre et humour, vendredi 18 novembre, avec Quand le diable s'en mêle : du Feydeau mis en scène par Didiez Bezace.
Quant aux Faux British, la pièce qui a cartonné à Londres et adaptée par Les Femmes à Barbe pour obtenir le Molière de la comédie 2016, vous pourrez l’applaudir à deux reprises cette saison : le dimanche 27 novembre à La Ferme du Manet ou le mercredi 19 avril au Prisme.

Décalé

Enfin parce que l’humour peut décidément prendre plusieurs formes, notez dans vos agendas la savoureuse conférence-spectacle de Bernard Pivot qui s’illustrera comme jamais dans Au secours ! Les mots m'ont mangé, les 16 et 17 décembre au Prisme.
Dans le genre décalé, la salle fera très fort avec Et pendant ce temps, Simone veille !, un spectacle désopilant sur l'histoire des droits des femmes, le mercredi 8 mars, et Ma Folle otarie, la dernière création de l’excellentissime Pierre Notte, avec le non moins excellent Brice Hillairet (seul en scène), du 16 au 18 mars.

Nicolas Gervais


Vos commentaires