Sortir à
Saint-Quentin-en-Yvelines
Accueil / Guillaume Perret

Guillaume Perret

Dans ce nouveau projet en solo enregistré et mixé en neuf jours, Guillaume Perret se mue en « homme-machine » et explore le son de son saxophone traité avec une audace inégalée. 
Le Drag & Drop d'image n'est pas pris en charge par votre navigateur, mais vous pouvez toujours télécharger via ce champ de saisie :
Guillaume perret

Qui est guillaume perret? 

Retour sur le parcours du saxophoniste Guillaume Perret, originaire d'Annecy, puisant ses influences dans le jazz et le rock, et dont le premier album a suscité un fort engouement. 

Rien ne semble résister à Guillaume Perret. En mars 2012, il sort son premier album à son nom, avec son groupe The Electric Epic, sur le label du cultissime John Zorn, génial touche-à-tout du jazz. Un disque fusionnant jazz et rock progressif, d'une énergie débridée, parfois hypnotique, truffé d'effets, avec Médéric Collignon en guest star de luxe.

Fort d'un accueil plus que favorable , Guillaume Perret enregistre ensuite une nomination aux Victoires du jazz. Puis il est invité par plusieurs festivals, dont le Printemps de Bourges

Le 24 mars, au théâtre de SQY

« Conçu comme une musique de film, Free se veut un parcours libre au travers de différents paysages, différentes émotions. » Le ton est donné.

Avec Free, le saxophoniste tente avec succès un superbe saut dans le vide, annoncé comme un véritable retour aux sources, et à ce qui fait la singularité de sa musique. Une bande « originale » dans tous les sens du terme, qui ose l’alliage de mélodies rock à des accents plus funk, plus swing, comme un empilement de strates sonores à partir d’une seule et même piste.

Seul, mais avec toutes ses pédales d’effets, qui multiplient à l’infini les potentialités de son saxophone.

Le musicien virtuose et instinctif se déploie et se démultiplie, au sens littéral du terme. L’Homme et ses machines, assurément pour le meilleur !

GUILLAUME PERRET
DURÉE : 1H15 SANS ENTRACTE
TARIF A
LIEU : GRAND THÉÂTRE SAM. 24 MARS 20H30


Vos commentaires