Sortir à
Saint-Quentin-en-Yvelines
Accueil / Expositions / Jean Zay et le Festival de Cannes
Le Drag & Drop d'image n'est pas pris en charge par votre navigateur, mais vous pouvez toujours télécharger via ce champ de saisie :
thumbnail.jpeg

Exposition

Jean Zay et le Festival de Cannes

Le Festival de Cannes dans la tourmente face à la Mostra de Venise, sous domination fasciste.

Se soumettre ou résister

Le 1er septembre 1939, devait s’ouvrir le premier Festival international du film de Cannes.
 
Le ministre de l’Éducation nationale et des Beaux-Arts de la IIIe République, Jean Zay, a œuvré afin que cette manifestation cinématographique de grande ampleur, s’impose, fer de lance d’une diplomatie du cinéma réunissant les films des « nations libres » face à la Mostra de Venise, sous domination fasciste.
 
Jean Zay et le Festival de Cannes 1939

Cette exposition présentée à la BU de Saint-Quentin-en-Yvelines, du mardi  10 décembre 2019 au 23 janvier 2020, commandée par le Cercle Jean Zay, à Alain Braun et Francis Gendron, reproduit des documents d’archives, des images de l’époque mettant en perspective les initiatives diverses, les débats et les polémiques, les relations entre Jean Zay et les « majors » américaines et la manière dont s’est bâti, dans une période de tensions politiques et diplomatiques, un festival qui n’a pas eu lieu en septembre, en raison de la déclaration de la Seconde Guerre mondiale, le 1er août 1939, mais dont le succès ne s’est jamais démenti par la suite !

Parallèlement à l'ouverture de l'exposition, le mardi 10 décembre

Une table ronde Cannes. 1936-1947. Premiers désirs de cinéma se tiendra le 21 janvier de 14 heures à 18 heures à l’auditorium de la BU de Saint-Quentin-en-Yvelines au cours de laquelle plusieurs chercheurs et un réalisateur cerneront le festival, à tous les niveaux social, politique et culturel, sur une séquence historique plus large, à savoir de 1936 à 1947.

Animée par Pascal Guillot, historien et enseignant à l’UVSQ, la table ronde réunira les historiens Pascal Ory et Tangui Perron ainsi que Julien Ouguergouz, réalisateur du film documentaire 1939. Le festival de Cannes n'aura pas lieu, projeté à cette occasion. Elle s’intéressera au rôle décisif joué par Jean Zay, ministre de l’Education nationale dans le gouvernement du Front populaire dans la naissance du festival alors que naît simultanément la Cinémathèque française.

À 17h, visite commentée de l'exposition par Jean-Christophe Haglund du Cercle de Jean Zay et création sonore Le Dernier été réalisée par Qiting Wang, journaliste, musicienne et étudiante en musicologie à l'Université de Paris 8 / Vincennes et Saint-Denis

En savoir plus sur le site internet de la bibliothèque
https://bit.ly/2OQLZFA

Du lundi 10 décembre 2019 au jeudi 23 janvier 2020.

Tarifs

entrée libre et gratuite


CU106IE_GU_178 GUYANCOURT Bibliothèque universitaire de Saint-Quentin-en-Yvelines


À découvrir aussi